tournage et tour

Tournage et tour

  1. Définition :

Le tournage est un des techniques d’usinage, il se base sur le principe d’enlèvement de la matière d’une pièce cylindrique à l’aide d’un outil coupant pour obtenir la pièce usinée finale.

 Il peut être extérieur ou intérieur, le premier quand la pièce est usinée de l’extérieur (filetage, chariotage…), alors que le second, l’outil usine au bout de la pièce (alésage, rainurage).

  1. Constitution du tour :

C’est la pièce qui tourne et l’outil qui se déplace, pour usiner des surfaces planes ou des surfaces de révolution.

La rotation de la pièce est appelé mouvement de coupe et le déplacement de l’outil est surnommé mouvement d’avance.

On peut obtenir de cette manière, différentes formes, planes, cylindriques, coniques, mais aussi des filetages, des alésages ou des gorges. Le tour est constitué des organes suivants :

Le bâti : Il est généralement fabriqué et usiné de la fonte, il représente l’ossature du tour.

tournage

Le banc : Il a une forme droite et rectiligne sur toute sa longueur.

La poupée fixe : Elle est fixée sur le banc de manière à ce que l’axe de la broche soit parallèle aux glissières. Elle tient les mécanismes de commande de la broche et des chariots (longitudinal et transversal).

 

La contre pointe (poupée mobile) : Elle sert de support de la pièce à usiner, puisque elle est mobile et elle sert aussi de support d’outils.

 Le chariot porte outils : Il peut s’orienter sur un angle de 360°. Il est utilisé pour le déplacement de l’outil pour les petites longueurs (90 mm).

 

La tourelle porte outils : Elle s’oriente elles aussi sur un angle de 360°. Elle sert à maintenir le porte-outil ou directement l’outil lui-même.

Le traînard : Il repose sur le banc par une portée prismatique de forme identique à celle du banc. Il se déplace sur le banc au moyen du système engrenage et crémaillère.

 

Le chariot transversal : Il est placé en position perpendiculaire par rapport au traînard. Il supporte le petit chariot porte-outil avec un maintien constant.

 

La boîte des avances et filetages : Elle commande par un mouvement d’engrenages précis, la vitesse de rotation de la vis mère et de la barre de chariotage, on constate qu’elle est située en-dessous de la poupée fixe.

  1. Fonctionnement du tour :

La pièce à usiner est placée dans le mandrin et serrée par l’intermédiaire des mors. Un moteur permet la mise en rotation du mandrin fixé sur la broche. L’outil coupant est positionné dans un porte-outil et serré à l’aide de vis. Le porte-outil est mis en place sur une tourelle porte-outils. Le chariot transversal et le longitudinal assurent ainsi les mouvements de l’outil par des moteurs d’avance. (tournage)

La contrepointe permet de réaliser des opérations de pointage, centrage, perçage et alésage en bout de pièce.

  1. La vitesse de coupe et de rotation :

C’est la vitesse de déplacement de l’outil, elle est indiquée en mm/tr Il faut tout d’abord repérer les leviers de sélection d’avance.

La vitesse de coupe correspond au chemin parcouru en mètres par un point pris sur la

circonférence de la pièce et ce pendant une minute. L’unité de la vitesse de coupe est donc le m/min.

  1. Sécurité :

Le tour ne fonctionne peut pas fonctionner tant que le carter de protection n’est pas baissé.

Un tour doit contenir la barre sensitive, la pédale frein, les chaussures de sécurité et les lunettes sont impératifs pour l’utilisation du tour.

  1. Principaux paramètres du tournage :

On distingue plusieurs facteurs et paramètres dans les calculs relatifs au tournage et qui sont :

  • La vitesse de coupe : c’est la vitesse angulaire avec laquelle la pièce est entrainée, elle dépend du diamètre et de la vitesse de coupe.

Avec : N est la vitesse relative de la pièce par rapport à l’outil

  • Vitesse d’avance V: La vitesse d’avance Vf (mm/min) est la vitesse à laquelle la machine déplace l’outil par rapport au bâti. Elle vaut :

Vf (mm/min) = f x N

Avec : f (mm/tr) est la valeur du déplacement de l’outil.

  • Profondeur de passe ap: C’est la différence de rayon entre la surface non usinée et la surface usinée.

  • Angle de direction d’arête (κ), ou angle d’attaque (NF E 66-502) : L’angle de direction d’arête (k) est l’angle entre l’arête de coupe et la direction de l’avance.

  • Largeur et épaisseur du copeau : L’épaisseur et la largeur du copeau varient avec l’angle d’orientation d’arête k, alors que l’épaisseur du copeau h est mesurée perpendiculairement à l’arête de coupe. La relation qui les lient est la suivante :

AD = f x ap = h x bD

AD : La section de copeau.

Summary
Article Name
tournage et tour
Description
Le tournage est un des techniques d’usinage, il se base sur le principe d’enlèvement de la matière d’une pièce cylindrique à l’aide d’un outil coupant pour obtenir
Author

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *