Perçage et connaissance

Perçage et connaissance

  perçage et connaissance.

  1. Définition:
Le perçage c’est le processus d’enlèvement de coupeaux par outils de coupe pour l’élaboration de trous dans une pièce.

perçage telles que brochage, alésage, réalésage et certaines formes de finition comme le calibrage et le galetage sont inclus dans ce processus d’usinage.

Son principe se base sur l’utilisation d’une combinaison de mouvement rotatif et un mouvement de translation linéaire.

Le perçage peut être effectué sur la plupart des machines, alors qu’auparavant était utilisé seulement sur des machines verticales.

  1. L’outil de perçage :

Le foret hélicoïdal est l’outil le plus utilisé dans le perçage, il a une formel cylindrique muni de deux tranchants en bout. Ses rainures s’enroulent hélicoïdalement sur la partie latérale. Pour permettre le dégagement aisé du copeau enlevé pendant l’opération de perçage.

  1. Conduite d’un perçage :

La première phase consiste en l’inscription du bout du foret sur la pièce à usiner afin d’avoir un bon positionnement du perçage.

Lors de la deuxième phase se caractérise par une pénétration régulière du foret tout en observant les copeaux et à l’approche du débouchage on réduit l’effort.

Avec un effort inadapté dans l’une des phases, le perçage peut être affecté et il y a un risque de détérioration du foret.

Plus le foret augmente de diamètre, plus il faudrait d’effort pour réaliser le perçage.

Il y a lieu de signaler qu’on peut faciliter la coupe du foret en lubrifiant la partie à percer. Cela permet de casser du copeau régulièrement.

  1. Sécurité lors de l’opération de perçage :

Le respect des règles de sécurité s’avère très important, Il faut notamment utiliser des lunettes de sécurité, aussi il faut faire attention aux copeaux car ils sont chauds et tranchants.

  1. Réalisation d’un perçage de profondeur déterminée :

Il faut tout d’abord prendre en considération les données relatives à la profondeur de perçage ainsi que sa tolérance.

En premier, on réalise l’empreinte à l’aide du foret, la hauteur de la partie cylindrique doit être minimum, le foret étant au contact de la pièce, on met le vernier a zéro et on bloque le tambour, il est nécessaire d’enlever la pièce a usiner pour afficher au vernier la profondeur demandée. Apres avoir bloquer la broche, on règle la butée, en amenant l’écrou de butée et en bloquant par le contre écrou, on exécute par la suite l’opération de perçage.

On procède par la suite au contrôle de la pièce usinée, en éliminant la bavure et en utilisant un calibre de profondeur mini-maxi, si le coté mini touche et par contre le coté maxi ne touche pas, cela veut dire la tolérance est respectée.

  1. La perceuse sensitive :

Elle permet déjà de remédier au problème de perpendicularité rencontré avec une perceuse à main. En effet la machine permet a elle seule d’assurer une perpendicularité régulière.

Avec une perceuse à main, l’effort de pénétration est assuré directement avec la main et le corps de l’opérateur, alors que le perçage avec machine fixe (perceuse sensitive) l’effort est assuré directement avec le cabestan.

Les principaux éléments de la perceuse sensitive sont :

  • Le socle et la colonne : ces deux éléments assurent la géométrie de l’ensemble et permettent de tenir la structure de la perceuse.
  • La table : elle peut monter, descendre et tourner au tour de la colonne.
  • Le moteur : il permet de fournir le mouvement rotationnel et il la transmet à la broche au moyen de poulies et de courroies. Les moteurs utilisés sont en général des moteurs asynchrones.
  • Le cabestan : il permet de fournir les mouvements de descente et de montée à la broche.
  • Les commandes de marche et d’arrêt.

Les organes de sécurité se manifestent par :

Un bouton d’arrêt d’urgence : c’est un bouton poussoir de couleur rouge en générale, permettant d’arrêter la transmission du mouvement à la broche par la coupure de l’alimentation électrique du moteur.

Un coupe circuit : situé à proximité des organes de transmission, il permet de couper le courant électrique lors des opérations de maintenance par exemple par le simple fait d’ouverture du toit des organes de transmission ou du moteur électrique.

 

On peut rajouter qu’en production de série, la pièce doit se retrouver toujours dans la même position sous le foret, pour cela il faute toujours un système d’ablocage sur perceuse sensitive.

Summary
Article Name
Perçage et connaissance
Description
Le perçage c’est le processus d’enlèvement de coupeaux par outils de coupe pour l’élaboration de trous dans une pièce.
Author

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *